Hommage à Esbjørn Svensson

Pianiste flamboyant, fondateur de l’un des trios jazz des plus inventifs du moment (E.S.T.), Esbjørn Svensson a tiré révérence le 14 juin dernier.

Un tragique accident, brisant une carrière prometteuse, laisse un vide inattendu dans le jazz contemporain et tout un public dans le désarroi : c’est peu de dire combien la musique aux multiples influences de ce trio septentrional a toujours enchanté la scène marciacaise, sensible à sa faculté de lier les contraires, avec la classe évidente des très grands sans la complaisance des imposteurs.

Les pleins et déliés de ce petit groupe aux vertus d’un grand vont cruellement manquer au coeur de notre jazz et à la tête de nos affiches; lui qui avait si bien su trouver sa légitimité dans l’exploration des extrêmes, c’est une banale plongée dans un autre élément qui emporte à jamais l’homme fort de « Strange Place For Snow ».

(Initialement rédigé pour et publié par le journal Jazz Au Coeur)

Laisser une réponse