Qu’a dit l’eau ?..

Aujourd’hui, des milliers de blogs (4147 exactement à cette heure là) offrent un billet sur le thème de l’eau et un peu de leur jus rédactionnel pour ce qu’il est convenu d’appeler « une bonne cause ». C’est l’appel du Blog Action Day.

On en change pas, toute fois, de sa petite ligne éditoriale, chacun fait avec ses moyens.

Pour ma part, j’ai envie de donner encore une fois la parole à ceux qui savent dire. Il faut vraiment écouter ce texte magique d’Allain Leprest

Où comment les contraires parviennent à se rencontrer…

Allez je suis sympa, c’est un jour de solidarité, je vous mets le texte :

J’enfume, j’aboie, je crépite
Je change en colliers les pépites
Je rends tous les astres envieux
Qu’a dit le feu

Je caresse, je noie, je lèche
Je m’éponge, me bois, me pêche
Je porte le ciel sur mon dos
Qu’elle a dit l’eau

Je brûle la peau des forêts
M’est arrivé de dévorer
Le grain d’un épi de cheveux
Qu’a dit le feu

J’ai dessiné un million d’îles
J’ai ressuscité des fossiles
J’ai inventé les caniveaux
Qu’elle a dit l’eau

J’effraie, je brûle, j’incandescente
D’une ville, je fais des cendres
En lui adressant mes bons vœux
Qu’a dit le feu

Rien qu’une goutte sur tes bûches
Un petit crachat de ma cruche
Un pleur et je te fais la peau
Qu’elle a dit l’eau

On crie mon nom au pas de tir
J’ai conduit des gens au martyr
En arrachant leur moindre aveu
Qu’a dit le feu

J’irrigue, je fais plus mon âge
Je rudoie parfois les barrages
J’écris des chansons pour Léo
Qu’elle a dit l’eau

Je suis rouge, je sens le pain
J’ai mis cent étoiles au tapin
En fait, je fais ce que je veux
Qu’a dit le feu

J’illumine les aquarelles
J’ai inventé les arcs-en-ciel
Et le pompon des matelots
Qu’elle a dit l’eau

Tu brilles pas par tes arguments
Mais pardonne-moi si je mens
Quand je suis feu doux, je suis bleu
Qu’a dit le feu

Je ne suis pas une lumière
Et moi qu’on appelle la mer
Je suis que l’écho d’un ruisseau
Qu’elle a dit l’eau

Le soleil est tombé en larmes
Quand l’eau y a déclaré sa flamme
C’est la première fois que je pleus
Qu’a dit le feu

Cent fleuves ont replié leurs bras
Sous les pluies mouillées de leurs draps
La nature a bien du culot
Qu’elle a dit l’eau

Laisser une réponse